Non classé

Dreamcatcher

                                            Dreamcatcher    

Cet objet décoratif, fabriqué à la main, venant tout droit des cultures autochtones d’Amérique indienne  a une valeur esthétique mais aussi très spirituelle. Ce dernier servirait à attraper les cauchemars durant la nuit, et ce à travers sa rosace centrale, les transformant en rêves agréables. Je vous raconte aujourd’hui l’histoire du dreamcatcher et les plus grands mythes battis sur ce dernier.

   .Origines et compostion :

le capteur de rêve, attrape-rêve ou encore dreamcatcher est d’origine objiwé. Les objiwés ou les « Anishinaabs » de Dippewa, une tribu indienne au canada. Ce sont des amérindiens formants le 3 ème groupe  autochtone le plus important aux états-unis.

 

 

 

 

 

Il s’agit d’un objet artisanal : un cerceau, classiquement en saule ou en vigne , au quel est tissé un réseau de fils en forme de filets, un peu comme une toile d’araignée,  avec un trou au milieu . la décoration de ce dernier comprend parfois l’addition de plumes, de coquillages, de pierres et de perles, selon les croyances et selon chaque tribu.

 

 

 

 

 

   .Légende du Dreamcatcher :

De nombreuses légendes de différentes tribus amérindiennes ont établies. Cependant elles ont toutes des points commun : la protection d’une araignée et la transmission du capteur de rêve aux hommes lors d’un rêve.

 La légende objiwé : 

La légende dit: « les enfants de la tribu ont été protégés par une araignée nommée « Asibikaashi ». Cette dernière tissait sa toile sur l’endroit où dormaient les enfants, la toile captait leurs mauvais rêves qui seraient détruits à la levée du jour, mais suite au grandissement de la tribu, l’araignée n’arrivait plus à protéger tous les enfants, elle avait donc demandé l’aide des femmes de la tribu pour fabriquer un attrapeur de rêve. Celles-ci avaient alors tissé des fils semblables à la toile d’araignée dans un anneau en bois ».

La légende huronne :

D’après la légende huronne, le chasseur de rêve ou capteur de rêves est apparu suite à une petite histoire où un homme a fait des mauvais rêves successifs pendant plusieurs jours. Cette légende dit que l’homme qui veilla sur ses frères et sœurs partait à la recherche de nourriture dans l’espoir de trouver un animal à chasser. N’ayant pas trouvé d’animal, il décida d’entrer dans une grotte où il ferait la rencontre d’un esprit maléfique et d’une bête dont l’apparence faisait trop peur. Envahi par la peur, l’homme s’enfuit et rentra chez lui.

Depuis ce jour, il n’a cessé de faire des mauvais rêves. Les jours et les nuits passèrent, mais le cauchemar l’a toujours suivi. Un jour, il partait dans la forêt, mais étant trop fatigué, l’homme a fini par y dormir. À son réveil, il n’a plus fait de mauvais rêve. En se levant, il aperçut une toile d’araignée au-dessus. Il pensait alors que cette toile était à l’origine de ceci. Il a alors décidé de toujours dormir près d’une toile d’araignée et n’a plus jamais fait de cauchemar. La tribu convaincue de cette situation a commencé à utiliser la toile pour en faire une capture de rêve.

 

  • Evolution :

initialement fabriqué en forme d’un cerceau de bois avec une garniture minimaliste, le modèle classique du dreamcatcher s’est vu se moderniser au fil du temps. La créativité des hommes ne s’est pas limité aux croyances fondées sur cet objet. Différentes formes et couleurs ont embrasées l’attrape-rêve s’ajoutant à celles-ci décorations multiples.

 

 

  • Dreamcatcher : une déco de rêve

Au-delà du folklore et des croyances, le Dreamcatcher reste surtout un superbe objet de décoration. en effet de nos jours, on s’intéresse à ce dernier d’un angle plutôt esthétique.

La décoration, comme la mode, est en perpétuelle mutation. Il convient de trouver les bonnes pièces indémodables à insérer dans son intérieur  pour durer dans le temps. Pour rester « in » on recourt au dreamcatcher qui est un objet décoratif très tendance. Il orne la maison, il est le plus souvent placés sur les bords des fenêtres ( toujours accroché à l’est, du côté où le soleil se lève afin que la lumière du jour puisse détruire les mauvais rêves qui se sont installés dans les perles et les fils de la toile)  histoire de nous assurer une bonne nuit.

 

 

En dehors de la tradition légendaire, votre dreamcatcher peu très bien s’insérer à n’importe quel endroit de n’importe quel pièce, et ce, selon vos goûts et préférences. Petit aire hippie, bohème, dans votre mobilier.

 

   

 

 

  • Bijoux dreamcatcher :

Décidément l’attrape-rêve amérindien en a inspiré plus d’un.

   

 

 

Vous aussi, nous vous défaites plus de vos jolis petits rêve, ou de votre passion pour cet objet polyvalent. vous pouvez vous procurer le votre grâce à zekhrafa, notre plateforme vous propose une large sélection de différents dreamcatcher pour tout les goûts, faits à la main, avec amour, par nos artisans passionnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *